2 / Pourquoi peut-on parler de déserts verts au Brésil ? De multiples changements sont donc à l'œuvre et ils transforment profondément le monde rural. 2. Le Brésil est un pays immense (8,5 millions de km2) dont on vante souvent l'impressionnante réussite agricole. Et dans certains Etats comme le Mato Grosso au centre du pays, il n'y a pas d'hivers. En Asie et en Australie il y a peu de surfaces cultivables supplémentaires en excès, le manque d'eau y étant un facteur limitatif important. La diversité des climats et des écosystèmes offre une vaste gamme de possibilités, la réactivité des producteurs  permet des mobilités de grande ampleur, sur des centaines ou des milliers de kilomètres. Pourquoi peut-on qualifier le Brésil de « nouvelle ferme du monde » (doc. L'Afrique, avec près de 210 millions d'ha cultivés, sur un potentiel d'1 milliard environ, a des réserves considérables mais aussi des obstables qui seront longs à surmonter : capitaux, intrants, formation, mesures de conservation des sols et mobilisation des ressources (eau), logistiques. Parmi les grandes productions alimentaires, celle qui présente la dispersion la plus grande, et les tonnages les plus faibles, est le manioc, l'une des bases de la nourriture des hommes et aussi des porcs. Depuis le début des années 90, la production agricole a plus que doublé et la production animale, elle, a triplé. Certes, tout le territoire n'est pas actuellement disponible pour l'agriculture, des aménagements coûteux seraient nécessaires pour l'ouvrir tout entier (à supposer que ce soit souhaitable), mais aucune partie du territoire brésilien n'est inutilisable pour l'agriculture [5]. De 1973 à 1995, trois autres rencontres ont également été organisées avec les mêmes objectifs. D'après un texte d'Hervé Théry : "Des hommes, des femmes, des migrants", Cahiers des Amériques latines, n°24, Iheal, 1997 www.iheal.univ-paris3.fr/IMG/CAL/CAL24-dossier7.pdf, En rubrique Savoir faire : Identifier et analyser les marqueurs spatiaux des fronts pionniers brésiliens. a fortement contribué à l’implantation du concept d’agriculture biologique au Brésil. L'image en plus haute définition (350 Ko), Pointeur .kmz sur l'image Google Earth d'Ourilândia do Norte (6°45'23.18"S / 51°4'18.97"O). pour Géoconfluences le 15 mai 2009, Ressources de géographie pour les enseignants, Les dynamiques de l'agriculture brésilienne, , directeur de recherche émérite au CNRS-Creda, - professeur à l'Université de São Paulo (PPGH-USP), Le taux de masculinité, marqueur des dynamiques spatiales au Brésil, Copyright ©2002 Géoconfluences - DGESCO - ENS de Lyon - Tous droits réservés, pour un usage éducatif ou privé mais non commercial, Ressources pour les concours (Capes, agrégations, ENS...), Géographie en langues étrangères (DNL allemand, anglais, italien, espagnol), ftp://ftp.fao.org/docrep/fao/.../a1250f03a.pdf, Concevoir une typologie cartographiée à partir d'un graphique triangulaire, L'image en plus haute définition (350 Ko), www.iheal.univ-paris3.fr/IMG/CAL/CAL24-dossier7.pdf, Identifier et analyser les marqueurs spatiaux des fronts pionniers brésiliens, Identifier et analyser les marqueurs spatiaux des fronts pionniers brésilien, Questions foncières et politiques de réforme agraire au Brésil, La réforme agraire dans la Pampa : l'exemple du Rio Grande do Sul, Biocarburants, des filières en forte croissance, Le Brésil acteur et stratège dans les négociations agricoles internationales, http://mappemonde.mgm.fr/num10/articles/art06206.html, www.fao.org/ES/esc/common/ecg/550/fr/AgOut2017F.pdf, Histoire d'un pionnier brésilien en Amazonie, Jeu de piste par l'image sur le territoire brésilien, Le défi des transports et de la logistique au Brésil, Identifier et analyser les marqueurs spatiaux des fronts pionniers, démarche générale, Persistance et diversité des activités de collecte au Brésil, Les dynamiques des fronts pionniers amazoniens, Dynamiques et enjeux des agricultures familiales au Brésil, Bertrand J.-P. et Théry H. - "Le marché mondial et l'expansion du complexe soja dans les cerrados du Mato Grosso". Girardi, E.P. En pop-up : indicateurs et méthodes pour une mise en évidence des dynamiques de fronts pionniers par l'analyse des variations spatiales et temporelles du taux de masculinité. Le Brésil devient un géant vert et devient un grand exportateur de produits agricoles. Ce type d'agriculture n'a qu'un seul avenir possible, la destruction des sols car plus on appauvrit la terre et plus on doit ajouter des produits destructeurs pour maintenir la productivité (au bout de quelques années, la terre ne peut plus suivre et augmenter les rendements). Les cartes ci-dessous montrent bien la progression des bovins dans le Centre-Ouest et en Amazonie, le front de l'élevage a désormais franchi les limites des cerrados et avance de plus en plus dans la forêt amazonienne. L'une et l'autre zones correspondent aux régions du Brésil où se concentre la petite propriété paysanne dont le fonctionnement est relativement proche de ceux de l'agriculture familiale européenne, associant un peu d'élevage à l'agriculture, ce que ne font nullement les grandes exploitations. L'IBGE distingue sur cette carte les régions déjà modernisées, qui progressent vers le nord, de celles qui le sont moins, qui avancent elles aussi dans la même direction, sous forme d'une frontière pionnière, au détriment des zones à très basse densité, [1] Hervé Théry, directeur de recherche au CNRS-Credal, professeur invité à l'Universidade de São Paulo (USP), Chaire Pierre Monbeig, [2] Voir en corpus documentaire : Biocarburants, des filières en forte croissance), [3] Voir l'article de M. Guibert : Le Brésil acteur et stratège dans les négociations agricoles internationales. Le Brésil accueille la coupe du monde de football du 12 juin au 13 juillet 2014. On trouve au Brésil à peu près toute la gamme des produits agricoles mondiaux. Au Brésil, la race est devenue connue sous le nom de Nélore, d'après la région de Nellore, faisant partie aujourd'hui de l'Andhra Pradesh, en Inde. Canne à sucre, oranges, café et soja sont les grandes cultures commerciales du Brésil dont il occupe les tout premiers rangs mondiaux, en valeur comme en tonnage (voir les autres articles du dossier). La (non) privatisation des aéroports aux Etats-Unis, C'est comment ailleurs ? L'étalement de pays en latitude (5°14'N / 33°40'S) et en longitude, des contreforts andins (73°52'O), à l'océan Atlantique (34°48'O) permet d'y cultiver aussi bien les plantes tropicales que celles du monde tempéré et les conditions du milieu naturel, principalement climatiques, sont parmi les principaux déterminants de ses spécialisations : le poivre, la mauve, le jute et le palmier à huile apprécient le climat chaud et humide de l'Amazonie ; les climats subtropicaux de São Paulo et du Sud leur permettent de jouer à la fois sur les denrées tropicales (canne à sucre, café, arachide) et sur les grains (maïs, soja), les fruits et les légumes de climats tempérés (pomme de terre, blé, avoine, raisin, pommes). Ces exploitations agricoles consacrées à l'élevage bovin sont parmi les plus grandes de tout le pays, cette région, conquise dans les trente dernières années sur les savanes arborées des cerrados, a été organisée par et autour de la grande propriété. Pages 68-69 du manuel 4. Sous la pression du Mouvement des sans-terre (MST, voir le glossaire) et grâce à la baisse du prix de la terre depuis la stabilisation de la monnaie (voir le glossaire) par le Plan Real en 1994, une vaste campagne de colonisation a été lancée, et des milliers de familles ont été installées dans des assentamentos, des zones de colonisation, sur des terres expropriées ou sur des terres publiques. L'agriculture au Brésil ne représente qu'environ 5 % du PIB (Produit intérieur brut) du pays, mais l'industrie agroalimentaire représente 1/4 du PNB et 40 % des exportations . 5 à 7 p. 256) 4. Lorsqu'ils y parviennent, ils entrent à nouveau souvent en conflit, qui peut être violent, avec les anciens occupants ou avec d'autres immigrants, petits paysans comme eux ou éleveurs, aux méthodes parfois expéditives : ce n'est pas par hasard que la région du bico do papagaio (le "bec de perroquet", à la pointe septentrionale de l'État de Tocantins, est celle où se sont produit les conflits les plus meurtriers. On notera d'ailleurs que l'Inde a contribué au développement du cheptel bovin brésilien puisque, dans un discours à São Paulo, le 14 avril 2008, la présidente de la République indienne, Pratibha Patil, rappelait qu'environ 80% du bétail brésilien tire son origine d'une race de type zébu appelée Nellore (ou Nélore) originaire d'Inde [encadré ci-dessus] et que l'année 2006 avait marqué le 100e anniversaire de l'importation du premier spécimen au Brésil. En complément dans le pop-up : carte des variations du taux de masculinité 1980 - 1991 vs 1996 - 2000 Aujourd’hui, l’agriculture est le premier poste d'exportation du Brésil, la principale source de devises. La sécurité alimentaire du Brésil est-elle atteinte ? L'agriculture productiviste est un type d'agriculture qui vise l'augmentation des rendements en Une agriculture fortement intégrée à la mondialisation. 3. – Montrez que le Brésil est confronté à un défi alimentaire (doc. Les rampes ont un rayon de 400 ou 800 mètres, ce qui permet d'arroser 50 ou 200 hectares. Les exportations ont été multipliées par six depuis l'an 2000. L’article Les paysans installés dans cette zone de réforme agraire ont créé une coopétarive pour commercialiser leur production (en briques de lait UHT), qui affiche clairement (et fièrement) qu'il s'agit de "produits de la réforme agraire". L’agriculture familiale au Brésil emploie plus des trois quarts de la main-d’œuvre agricole, mais la priorité du pays reste l’agriculture intensive. Il est, depuis l'arrivée des Portugais, l'un des principaux moteurs de la dynamique des espaces ruraux brésiliens, des zones périurbaines à la pointe avancée des fronts pionniers. Ce type d’agriculture permet d’obtenir des rendements importants, notamment grâce à la mécanisation et à l’utilisation d’engrais et de pesticides. Les inégalités et les tensions sont fortes au Brésil entre ces deux types d’agricultures (4/5 des exploitants occupent 1/3 des terres). Théry H. - "La vague déferlante du soja brésilien", Perspectives agricoles de l'Ocde et de la FAO, 2008 - 2017, Le Mouvement des travailleurs sans terre (. Les mesures contre la canicule en Allemagne et en Espagne, C'est comment ailleurs ? La Nélore a comme origine le bovin indien Ongole de type zébu que le Brésil a commencé à acheter en Inde dans les années 1920. Le Brésil est-il aujourd'hui capable de nourrir l'ense C’est l’une des bases de cette puissance émergente qui tente de sortir de son statut de SUD. Les oranges sont présentes presque partout, pour la consommation locale, mais deux points de concentration apparaissent : les pôles spécialisés de Bahia et de São Paulo, grâce auxquels le Brésil produit 80% du concentré de jus d'orange commercialisé dans le monde. La race s'est adaptée en Amérique latine et, vers 1950, l'Argentine a lancé son propre programme de sélection pour la race "Nelore Argentino". Les maxi retraites chapeau aux États-Unis. Cette progression s'est faite par la mise en culture des cerrados du Mato Grosso, du Goiás et de l'ouest de Bahia, alors que dans les "vieilles" régions de production (celles des années 1970) du Sud il était concurrencé par d'autres productions. Les produits brésiliens sont vendus en Chine et dans les pays asiatiques en général, dans la région pacifique, aux Etats-Unis, en Russie, en Arabie saoudite et en Europe. Ces déplacements, sur des centaines de kilomètres, illustrent les mobilités de la carte agricole du Brésil, perpétuellement remise en question au gré des mouvements migratoires et des sollicitations des marchés mondiaux [3]. Les fazendas sont souvent responsables de la déforestation, en Amazonie. Des productions agricoles différenciées. A cette occasion, Terre-net vous propose un focus sur l'agriculture de ce pays à travers plusieurs articles : 6e puissance économique mondiale mais avec une agriculture duale. Le roi du Portugal, fuyant Napoléon, se réfugie à Rio en 1808 et ouvre aussitôt les ports brésiliens au commerce extérieur. - "Brésil : les territoires de la question agraire". Ce taux est le pourcentage du territoire de la commune (município) où la végétation primaire a été transformée par l'action humaine. 3, 6) ? On les appelle les Fazenda, consacrées à une culture unique dédiée à l'exportation. D'après un rapport de la FAO et de l'OCDE, le Brésil peut devenir rapidement le premier fournisseur de produits agricoles au monde, devant les Etats-Unis. Pourtant, les spécialistes sont plus nuancés et font remarquer la coexistence de situations agricoles fortement contrastées au sein de cet État. En 1995, la race constituait plus de 60% des 160 millions de bovins du Brésil et, en 2005, quelque 85% des 190 millions de bovins du Brésil avaient du sang Nélore. Pointeur .kmz sur l'image Google Earth d'Eldorado de Carajás (6° 6'7.66"S /49°21'13.55"O), Cliché : Hervé Théry, Eldorado de Carajás (Pará), 2007. Comparez les deux grands types d’exploitation existant au Brésil en complétant le tableau suivant : nombre surface taille Type d’agriculture (carte) Localisation (carte) Petites exploi-tations Grandes exploi-tations La déforestation au profit de la culture du soja en Amazonie 5 3. 1er exportateur mondial de soja, de viande bovine et de volailles Le Brésil est, depuis 2005, le premier exportateur mondial de viande bovine et se situe au 2e rang mondial pour le cheptel bovin (tonnage et/ou valeur), derrière l'Inde dont les vaches ont un tout autre statut et un tout autre rôle. Vue générale de l'exploitation et fèves de soja à maturité.